Informations Météo

Les dernières informations météo avec le flux RSS de La Chaîne Météo ☀ La meilleure info météo ☁ PREVISIONS METEO GRATUITES A 15 jours sur la France, l'Europe, le Monde, l'Outremer, la Montagne, la Plage - Toute l'actualité - Les vidéos - La communauté météo avec ses correspondants locaux
  1. Ce dimanche 24 octobre, les conditions météo sont agréables sur la majeure partie du pays, malgré l'arrivée d'une petite perturbation atlantique et quelques remontées d'air humide venant de Méditerranée.
  2. La semaine prochaine s'annonce globalement calme. En effet, l'ensemble de la France se situera sous protection anticyclonique. Mais en cette période de l'année, anticyclone ne rime pas toujours avec beau temps. En effet, le soleil a moins d'énergie pour dissiper l'humidité près du sol et les nuages bas pourront se montrer tenaces en plaine.
  3. Pour votre prochain week-end, qui correspond au week-end et lundi de la Toussaint, mais aussi au passage à l'heure d'hiver dans la nuit de samedi à dimanche (nous reculerons d'une heure montres, pendules et horloges et bénéficierons d'une heure de sommeil supplémentaire), le temps devrait se dégrader au fil des jours, certaines régions étant plus touchées que d'autres.
  4. L'anticyclone s'installe sur le nord de la France ce samedi assurant un temps très calme et sec sur l'ensemble du pays. Comme souvent en automne, des bancs de brouillards et nuages bas sont présents en matinée, surtout dans le nord-est. Ils se dissipent à la mi-journée et font place à de belles éclaircies l'après-midi.
  5. Pour votre week-end, le temps est calme. Certes, vous ne retrouvez pas les conditions printanières du week-end dernier, avec des températures beaucoup plus fraîches, mais le soleil s'impose facilement au sud avec un ressenti agréable l'après-midi. Au nord, c'est plus aléatoire avec des bancs de grisaille parfois tenaces le matin avant le retour des éclaircies plus ou moins larges ensuite.
  6. Les vacances de la Toussaint débutent ce week-end et durent 15 jours, la rentrée étant fixée le lundi 8 novembre pour toutes les zones. Vous serez nombreux à vouloir profiter de cette période de répit, dans un contexte où les contraintes sanitaires sont moins pesantes que l'année dernière. Encore faut-il que la météo soit favorable pour apprécier votre séjour. Selon nos prévisions, mieux vaut profiter de la première semaine que de la deuxième. Voici pourquoi.
  7. La tempête Aurore a balayé la moitié nord de la France, en particulier de la Bretagne à la Normandie, Ile-de-France et le Grand Est, dans la nuit du 20 au 21 octobre 2021. Cette tempête océanique se classe parmi les plus fortes survenues en octobre, qui est un mois peu propice aux tempêtes.
  8. Chaque jeudi à 17h, la tendance météo à 4 semaines est actualisée. Cette dernière couvre la période jusqu'au 21 novembre, incluant les deux semaines des vacances de la Toussaint.
  9. La tempête Aurore, qui a balayé la moitié nord de la France dans la nuit de ce 20 au 21 octobre, s'est avérée plus forte d'environ 15% par rapport aux prévisions, en raison de la combinaison de plusieurs paramètres.
  10. La Toussaint est synonyme de vacances, de changement d’heure et aussi d’une météo très maussade. La période de la Toussaint correspond souvent au retour d’un temps gris et humide, après les belles périodes d’arrière-saison qui persistent souvent jusqu’au début du mois d’octobre.
  11. Après une période de temps relativement calme et anticyclonique ces derniers jours, la météo se dégrade nettement, en particulier sur la moitié nord de la France où la tempête Aurore apportera un fort coup de vent de la Bretagne à la Côte d’Opale. Cette situation est-elle classique pour un mois d’octobre ? Est-ce que les épisodes de vent forts deviennent plus fréquents avec le changement climatique.
  12. Un fort coup de vent, tout à fait classique pour la saison, est prévu pour cette fin de journée et la nuit prochaine sur le nord du pays. L'occasion de rappeler la différence qu'il y a entre cette dénomination et une tempête.
  13. Il y a 34 ans, une des plus fortes, si ce n’est la plus violente tempête qu’ait connue la France, touchait la Bretagne et la Basse-Normandie, faisant des dégâts hors normes. À tel point qu’on parle aujourd’hui de "l’ouragan de 1987", même s'il ne s'agissait pas d'un ancien ouragan, comme c'est parfois le cas. Retour sur cet épisode météorologique majeur.
  14. Ce mardi et mercredi, la France se situe en bordure d'un anticyclone situé en mer d'Irlande, protégeant surtout la moitié ouest du pays où soleil et douceur dominent en journée. La partie est de la France se situe en marge d'un axe dépressionnaire allant de la Scandinavie aux Balkans et subit une masse d'air un peu plus humide avec un ciel souvent nuageux et une fraîcheur accentuée.
  15. L'actualisation des prévisions saisonnières est valable pour la fin de l'automne et la première moitié de l'hiver en France métropolitaine et en Europe, concernant les mois de novembre, décembre et janvier. Pour la suite de l'automne, il semble que l'intensité maximale des épisodes méditerranéens touche à sa fin en novembre. Puis, pour la suite, il apparaît que le mois de décembre soit un peu plus froid que la normale au sein d'un hiver qui s'annonce un peu plus doux que la moyenne dans sa globalité.
  16. Si le beau temps revient sur la France, les températures s'adaptent à la saison avec une fraîcheur matinale parfois marquée et des après-midi qui redeviendront douces. Pourquoi un tel écart de température ?
  17. Si le sud-est de la France est fréquemment soumis en automne à un risque élevé de crue et d’inondation en raison des épisodes Méditerranéens, cela fut particulièrement le cas ces dernières semaines avec des intempéries parfois exceptionnelles. Dans le contexte d’un réchauffement climatique contemporain où ces événements deviennent plus violents, faut-il craindre une intensification et une multiplication de ces phénomènes et comment ont-ils évolué depuis le siècle dernier ?
  18. Qui n’a pas ressenti cette fatigue, cette baisse de moral survenant en automne ? Ce “blues” saisonnier se trouve en partie expliqué par le changement de saison et le temps qu’il fait en automne. Quel est le lien entre cette fatigue et la météo automnale ?
  19. Le mois d'octobre est considéré comme un mois d'intersaison. A cette période de l'année, la baisse des températures s'accélère, les jours raccourcissent et l'on assiste souvent aux premières gelées voire aux premières neiges. Voici les éléments marquants des mois d'octobre en France.
  20. Après un été bien arrosé avec plusieurs périodes de temps frais, nuageux et humide, le mois de septembre a été assez agréable avec des températures élevées pour la saison et des journées bien ensoleillées. De fortes dégradations pluvio-orageuses ont tout de même concerné certaines régions du centre et du sud du pays.