Informations Météo

Les dernières informations météo avec le flux RSS de La Chaîne Météo ☀ La meilleure info météo ☁ PREVISIONS METEO GRATUITES A 15 jours sur la France, l'Europe, le Monde, l'Outremer, la Montagne, la Plage - Toute l'actualité - Les vidéos - La communauté météo avec ses correspondants locaux
  1. Ce jeudi de l'Ascension est marqué par un temps instable et très frais pour la saison. Seul le quart sud-est bénéficie d'un temps bien ensoleillé au prix d'un vent toujours très fort.
  2. Alors que les conditions météo s'améliorent en Méditerranée avec la fin des orages, une nouvelle dépression aborde le nord-ouest de la France avec des vents forts et des pluies significatives.
  3. Le défilé des perturbations se poursuit sur la France. Il ne faut pas espérer de réelle amélioration même si des périodes d'éclaircies s'intercalent entre les averses. Le temps pourrait devenir néanmoins plus agréable au sud-est et plus doux dimanche.
  4. Les conditions météo ne s'annoncent pas sous les meilleurs auspices pour ceux qui auraient voulu profiter de belles conditions météo pour ce grand pont de l'Ascension. Il faudra jongler avec un temps très changeant et profiter des quelques périodes d'éclaircies entre les averses ou les passages pluvieux. A cela s'ajoute des températures qui font un peu grise mine en restant 2 à 3 degrés en-dessous de ce qu'on pourrait espérer à cette époque de l'année.
  5. Les Saints de Glace correspondent aux dates du 11, 12 et 13 mai avec saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais. Ils sont particulièrement redoutés par les jardiniers car des gelées tardives sont encore possibles à cette période de l'année. D'ailleurs cette année, la France est concernée par un nouveau rafraîchissement, mais il ne devrait pas geler les nuits.
  6. L'actualisation des prévisions saisonnières est valable pour l'été (trimestre juin, juillet et août). Ces prévisions mettent en évidence un début d'été chaud et à nouveau plus sec après un printemps frais et humide, mais la fiabilité d'ensemble reste assez faible.
  7. Une offensive pluvio-orageuse intense concerne de dimanche à mardi un grand quart sud-est de la France, jusqu'à Rhône-Alpes, en limite de la Franche-Comté. Elle est liée à l'ondulation d'une perturbation pendant près de 48 heures sur ces régions. Orages ponctuellement violents, rafales puissantes, pluies durables localement intenses et risques d'inondations sont à surveiller de très près. En haute montage, une tempête de neige est envisagée, accentuant le risque d'avalanche déjà très fort.
  8. Lourd bilan pour deux avalanches distinctes survenues dans les Alpes qui ont emporté deux groupes de randonneurs ce samedi après-midi, en Savoie et en Isère. Les abondantes chutes de neige ces derniers jours et le fort redoux actuel ont fragilisé le manteau neigeux, accentuant le risque d’avalanches.
  9. Nez encombré, yeux qui démangent, gorge qui gratte ? Vous êtes peut-être allergique aux pollens, qui font leur retour chaque année au printemps. En ce début mai, avec l’arrivée des premières chaleurs et de conditions plus ensoleillées, les risques polliniques restent élevés.
  10. Chaque jeudi, la tendance météo à 4 semaines est actualisée. Cette dernière présente le scénario météo le plus probable pour ces quatre prochaines semaines jusqu'au 13 juin.
  11. Les mois de mars et avril ont été très peu arrosés sur la plus grande partie du pays. Bien que les nappes phréatiques soient correctement remplies après un hiver arrosé, une sécheresse de surface s'est installée sur de nombreuses régions. Le retour d'un flux océanique cette semaine permet de retrouver des passages pluvieux bienfaiteurs pour la nature et les cultures.
  12. Alors que la seconde guerre mondiale a souvent été l’objet d’une météo très perturbée - hivers très froids, débarquement retardé par le brouillard - la journée victorieuse du 08 mai 1945 a été marquée par une vague de chaleur précoce sur l’Europe de l’Ouest.
  13. Après un mois d'avril et un début mai particulièrement frais avec de fréquentes gelées matinales, vous aspirez sûrement à retrouver un peu de chaleur. Ce sera chose faite ce week-end avec un brutal changement de régime météo et des températures qui vont faire un bond en avant.
  14. Ce mois d’avril 2021 a été frais, sec et bien ensoleillé en France, sous l’influence de conditions anticycloniques récurrentes et d’un flux de nord-est dominant. Après un mois de mars déjà bien peu arrosé, ce début de printemps est l’un des plus secs depuis le début des relevés météo.
  15. Chaque début de mois, La Chaîne Météo vous présente les principales caractéristiques climatiques qui règnent à cette époque de l'année en France métropolitaine. En mai, le pays commence à rentrer progressivement en été avec les premières vagues de chaleur estivales possibles. Mais le froid n’est pas terminé, et les gelées tardives sont redoutées. Voici ce que peuvent vous réserver les mois de mai en France.
  16. Le printemps actuel, loin d’être terminé, pourrait s’avérer un peu plus frais que les moyennes de saison en France, et plutôt sec. A un mois de l’été, la physionomie de ce printemps 2021 peut-elle constituer un indicateur d'une tendance pour l'été ?
  17. Cette semaine, la fraîcheur reste d'actualité. Une fraîcheur liée au retour des nuages, des pluies et du vent sur de nombreuses régions. Cette fraîcheur sera surtout perceptible les après-midis.
  18. Ce mois d'avril 2021 a été marqué par un temps sec, ensoleillé mais frais. Il figure parmi les plus frais depuis au moins ces 20 dernières années, avec un nombre record de jours de gel en plaine.
  19. Une masse d'air polaire venant de l'Atlantique nord envahit à nouveau la France jusqu'en début de semaine prochaine. Dans cette configuration, des nuits dégagées, surtout au nord de la Loire, seront propices à de nouvelles gelées matinales ces prochains jours.
  20. La situation déjà pluvieuse sur la moitié sud depuis le début de semaine se dégrade assez fortement ce jeudi. Ce sera encore le cas ces prochains jours, notamment samedi. Par accumulation, des pluies abondantes toucheront le sud-est et pourront dépasser localement 100 mm, soit 1 mois de précipitations. Samedi devrait être la journée la plus critique.